Bienvenue jeunes padawans. ♥️ Le forum est officiellement rouvert!
Soyez originaux, mes chéris. Priorisez les opposants et les sang mêlés qui ne descendent pas directement des Trois Grands. Nous nous donnons le droit de les refuser. Merci ♥️ Cliquez.
N'oubliez pas d'aller voter ici aux deux heures pour nous ramener pleins de nouveaux amis/ennemis. ღ

Partagez
 

 Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana Empty
MessageSujet: Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana   Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana EmptyDim 16 Nov - 17:06




NANOUILLEEE & Willy
Découvrir en donnant et donner en découvrant.


Cette matinée commençait difficilement. William était à moitié endormi sur sa chaise, quelle idée aussi de ne pas boire de café ? Celui du camp était dégueulasse par rapport à celui de Jake du coup Will prenait son bol de céréale tranquillou, enfin prendre, un bien grand mot. Il passait plutôt son temps à touiller les céréales. Pourtant le petit déjeuner était bon pour ne pas dire délicieux, à moins que ce soit le fait d’avoir fait une chasse au crapaud avec les plus jeunes du camp la veille qui rende Willy un peu con. Oui, il faut croire que William savait mettre de côté son agacement perpétuel pour lâcher prise. Sauf que voilà, aucun crapaud dans les environs, ils étaient tous rentrés à point d’heure et depuis William comatait. Par trois fois il avait manqué de se prendre la cuillère dans le gosier car il s’endormait. Non, plus jamais il ne se laisserait entraîner dans des histoires grotesques. Surtout qu’à dix ans c’est facile de récupérer, il suffisait pour cela d’observer les quelques jeunes qui couraient déjà autour des tables, essayant de s’attraper. Des vrais enfants, non Will avait un peu plus de mal à récupérer, en fait il allait se rendormir et tout irait pour le mieux. Voilà la seule pensée cohérente qu’il formula. Sauf que voilà, dans le monde des demi-dieux, les journées peinardes n’existent pour ainsi dire pas du tout. Histoire de bien montrer à quel point, sa journée était déjà d’avance foutue. Une gamine hurla quand sa pote arriva joyeux anniversaire, Willou leva le nez du bol de céréale complètement molles depuis le temps qu’elles trempaient dans le lait  et fit marcher son cerveau. C’était l’anniv de la petite et c’est dingue parce qu’il s’en souvenait dû au fait qu’il avait une soirée ce jour-là.

Oh putain la soirée. D’un bond mister alzheimer fut debout. Ah non, pourquoi c’était aujourd’hui et qu’est ce qui lui était passé dans la tête en sortant la veille. Si encore c’était pour boire un coup avec des potes, l’excuse passerait. A la limite, sa mère râlerait un peu de sa mine pâle, le traiterait d’imbécile mais ça s’arrêterait là. Là c’était complètement différent, sauf que voilà, allez dans une soirée seul, ce n’était tout simplement pas possible. Jake était trop occupé avec son café pour venir et puis c’est mieux d’y aller avec une amie, même s’il s’amusait bien à chaque fois avec Jake, l’avantage d’être meilleur ami c’est qu’ils pouvaient parler sans avoir besoin de danser. Danser c’était chiant, bon sauf avec Ana, disons qu’ils parlaient en dansant et comme ils n’étaient pas en couple, c’était bien plus agréable. En parlant d’Ana-chou, son regard se posa à quelques tables d’ici sur Anastasia. La petite princesse du pays, un sourire apparut sur le visage du jeune homme, les problèmes étaient limites affichés sur son front, il n’était pas difficile de deviner la connerie qu’allait faire William. Il se leva et s’approcha de sa camarade totalement réveillé à présent, l’esprit alerte prêt à commencer la longue liste des méfaits qu’ils feraient ensemble aujourd’hui. Parce que oui, le problème avec Ana excepté que dans un lit elle est grave casse couille, c’est qu’ils s’emmerdent une fois sur deux et que ça finit toujours bien mais leurs apparences étant beaucoup moins présentables. Pour donner l’exemple par excellence, une fois derrière la fille d’Eris, Willy attrapa l’arrière de sa tête et l’enfonça avec une joie non feinte dans la tartine de confiture avant de s’asseoir à côté d’elle. D’un doigt, il toucha la joue tartinée de confiture de la pauvre petite avant de le mettre dans sa bouche, confiture à la fraise, ça fait un bon masque, ça doit être bourré d’éléments permettant à la peau de se regénére. Sans lui laisser le temps de répliquer par une insulte, un coup vache. Will annonça la couleur de la journée.

" Salut Beauté, ça te dit de venir faire les magasins avec moi et ensuite aller à une soirée toujours avec moi. » Après un regard autour d’eux, il murmura rien que pour elle « Tu pourras mettre du bordel dans les couples là-bas, ça t’entraînera pour le frère de Keystone. Même si d’après moi, le défi est trop gros. Ce gars est totalement aveugle, tu pourrais te balader nue devant lui qu’il te remarquerait même pas. Tu l’as déjà fait d’ailleurs ? "

Il se balança d’avant en arrière sur sa chaise attendant la réponse qui viendrait certainement avec violence. Oh pour une fois qu’il lançait les hostilités. Non mais pour l’excuse de Will, la petite princesse Ana dormait, elle était dans son monde. Preuve en est, elle n’était pas en train de mettre de l’hostilité partout comme elle savait pourtant si bien le faire. Donc William lui donnait l’occasion de se réveiller en douceur. De toute façon, il fallait qu’Ana vienne avec lui, elle n’y arriverait pas avec Matthew, enfin pas sans aide. Et pour le moment, Will ne voyait pas comment aider Ana, non sérieusement pourrir Matthew, aucun problème. Surtout qu’il n’aimait pas du tout le frère de Keystone, c’était un débile mental. Ana aimait bien les défis d’accord, pour autant là il n’y avait rien à la clef, à part coucher avec Matthew mais même ça, ça ne devait pas être si cool que ça. Après, elle faisait ce qu’elle voulait. Il n’était pas non plus le premier à juger les gens, savoir qui couche avec qui, ce n’était clairement pas le truc de Will, la seule personne dont il faisait attention à ses fréquentations c’était Quinn, mais pour le moment tout allait bien de ce côté ci.
BY .SOULMATES

avatar
Invité
Invité

Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana Empty
MessageSujet: Re: Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana   Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana EmptyLun 16 Fév - 2:59

Les rayons du soleil allèrent caresser ton visage tendrement, t’incitant à te réveiller avec des mots doux. Comme quoi, même le soleil, l’astre le plus resplendissant dans les cieux, avait peur de t’emmerder. Un sourire déforma tes lèvres alors que tu t’extirpais des bras de Morphée pour une nouvelle journée de mensonges et de manipulations. Glissant doucement tes pieds sur le sol froid, tu te dirigeas vers les douches communes, vides à cette heure matinale, pour pouvoir laver ton corps. L’eau chaude glissait sur ton corps, chassant toutes pensées négatives, purifiant ton esprit. Tu restas un bon moment sous le jet puissant de l’eau, jusqu’à entendre un groupe arriver. Alors, tu décidas de sortir, et rentras dans ton dortoir. Tu passas les trente minutes suivantes à choisir ta tenue de la journée, pliant et dépliant constamment les mêmes vêtements. Une fois satisfaite avec ce qui était, ironiquement, la première tenue que tu avais sorti, tu l’enfilas et vérifias la perfection de ta coiffure. Ensuite, seulement, tu te dirigeas vers le réfectoire.

Tu t’assis à ta table, faisant attention à ce que personne ne soit assis directement à côté de droit, que ce soit à gauche ou à droite. Alors que tu mangeais tranquillement les quelques mets que tu avais récupéré, tu pensas à ce que tu pourrais bien faire de la journée. Franchement, continuer à t’entraîner, ne t’enchantais guère. Tu souhaitais faire quelque chose d’excitant, comme faire chier quelqu’un. Mais qui? Ton regard parcourait l’assemblée lorsque Willy, le con, poussa ta tête sur ta tartine. Tu grognas, mais alors que tu allais l’insulter, il te proposa de passer toute la journée avec lui, à acheter des vêtements. Tu pris lentement ta serviette et essuyas ton visage. Une fois fait, tu restas silencieuse, vérifiant que la confiture n’avait pas tâchée ce que tu portais. Puis, finalement, alors que tu étais certaine de ne porter aucune tâche, tu finis par lui dire :


-Tu sais que t’es vraiment con, William. Tu vas regretter ce que tu viens de faire. Tu le regrettes probablement déjà.

Attrapant ton verre d’une main calme et maîtrisée, tu bus une gorgée de jus de pomme, avant de reposer le contenant sur la table. Tu fermas les yeux, réfléchit un instant, puis finit par dire :

-Tu payes, pour les vêtements?

Ton regard se retourna sur lui, et tu lui offris un de ces sourires qui le feraient craquer. Car tu le connaissais, ce William, et tu savais qu’il ne pouvait pas te résister. Parce que tu étais géniale. Tu n’avais même pas à utiliser ton don, c’est là toute la magie. C’est pour ça que tu l’appréciais, finalement; ça, et le fait qu’il soit incroyablement séduisant. Mais ça, tu ne le lui diras pas, il vaut mieux cultiver son insécurité, non?


-Tu crois vraiment que je me sois trimballée toute nue devant lui? Tu m’as vu, ou t’as de la merde devant les yeux? Si je l’avais fait, il serait à mes pieds, gisant.

Tu passas une main dans tes cheveux, la sachant propre. Un instant, tu envisageas l’idée de lui jeter ce qu’il restait de ton jus dans sa figure, mais c’était trop prévisible, et répétitif. Tu préférais garder l’opportunité sous le bras, le faisant mijoter dans sa crainte toute la journée. Mais tu finirais par te venger, ça, c’était sûr. Ce n’était plus qu’une question de temps.

-Bon, tu viens?

Tu t’étais levée, emportant les restes de ton repas vers la poubelle. Une fois débarrassée de cette nourriture, tu te dirigeas vers un couple, visiblement en dispute et, en passant devant l’homme, lui lança d’un ton séduisant :

-Au fait, on refait ça quand tu veux. J’ai vraiment aimé.

Ta main avait frôlé son entrejambe, si bien qu’il fut gêné et ne sut pas répondre. En vrai, tu parlais d’un entraînement que vous aviez fait ensemble; mais vu la réaction de sa copine, surtout en le voyant aussi gêné, elle avait tiré d’autres conclusions. Un sourire écarte tes lèvres. C’était vraiment trop simple de faire chier le monde.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu trouveras ta place au quotidien Pv Ana
» L’impunité au quotidien
» OBLIGATION LÉGALE AVANT LA MISE EN PLACE DE L'ARMÉE D'HAÏTI.
» Matelot sur la place...Meaow ?
» Super titine est dans la place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes of Honor :: Corbeille du forum :: Corbeille du forum :: Les anciens RPs-